Rechercher

RAYMOND KÉRUZORÉ AURA SA STATUE À CARHAIX

Cela aurait pu être devant le Roazhon Park, route de Lorient ou le Roudourou, à Guingamp ; ce sera finalement devant le stade Charles-Pinson que Raymond Kéruzoré, enfant du pays, aura sa statue. Il rejoindra prochainement le panthéon des Bretons les plus populaires, aux côtés de Sébastien Le Balp, des sœurs Goadec, du général de Bollardière ou des quatre vainqueurs du Tour de France, non loin d’un certain Bernard Hinault, lui aussi statufié de son vivant. L’œuvre devrait être installée devant le stade de Carhaix en pleine rénovation, avec une entrée « à l’anglaise ».

Le choix paraît somme toute logique d’honorer cet enfant du pays, symbole d’un football pétillant, pratiqué il y a un demi-siècle, mais qui a également participé à l’aventure des Dernières Cartouches et a tenu un commerce fameux à Carhaix. Né en 1949, vainqueur de la Coupe de France, Raymond Kéruzoré incarne une certaine idée du football breton du xxe siècle ; le « joueur breton par excellence, estimait une autre légende, Christian Gourcuff, alliant générosité, intelligence, technique et une forte personnalité ».

Le Poher -

L'Hebdo du Centre Bretagne


4 vues

© 2020 cheveuxauvent.bzh